Comment obtenir un prêt étudiant ?

873
mentor, school, students

Il est courant de voir des jeunes solliciter auprès des institutions bancaires des prêts étudiants. Étant un crédit à la consommation, le prêt étudiant couvre les frais d’inscription, de scolarité, l’achat du matériel et bien d’autres choses. Dans cet article, vous retrouverez toutes les conditions à respecter pour recevoir un prêt étudiant.

Avoir la majorité (être âgé d’au moins 18 ans)

La demande d’un prêt étudiant est une responsabilité sans précédent qui demande une certaine maturité. C’est pour cela qu’une des conditions pour en bénéficier stipule que le demandeur soit majeur. En d’autres termes, vous devez être âgé de 18 ans et plus pour avoir un prêt étudiant. En dessous de cet âge, vous ne pouvez songer à faire cette démarche. C’est un critère essentiel pour les institutions financières qui acceptent d’aider les étudiants.

A lire également : Comment faire un crédit de 5000 euros sans justificatif facilement ?

Souscrire à une assurance décès-invalidité

Pour éviter les imprévus et toute situation malencontreuse, la banque peut vous demander de souscrire à une assurance décès-invalidité. Ce type d’assurance couvre le décès et l’invalidité (absolue ou définitive) à hauteur d’un remboursement complet de la somme initiale. Elle prend également effet en cas d’incapacité de travail. Dans cette situation, la prise en charge des mensualités se fait partiellement ou en totalité. Un prêt étudiant est un risque alors, il est évident de prendre de telles précautions.

Avoir la nationalité française ou résider sur le territoire depuis près de 5 ans

Sans grande surprise, la demande d’un prêt étudiant est réservée aux personnes ayant la nationalité française. Néanmoins, en présentant un document attestant que vous êtes sur le sol français depuis 5 ans minimum, vous avez aussi la possibilité d’obtenir un prêt étudiant. C’est une condition établie par les autorités compétentes et qui ne peut être entravée. Il vaut mieux en prendre compte pour éviter tout désagrément inutile au cours de vos démarches. Ajouté à cette condition, il est important de justifier votre statut d’étudiant. Il vous suffit de montrer votre carte d’étudiant, un certificat de scolarité de l’école ou de l’université que vous fréquentez.

A lire en complément : Ce numéro de téléphone portable est-il gratuit ?

Avoir une personne garante

Lorsque vous décidez de demander un prêt étudiant, la banque peut vous exiger d’être accompagné d’un garant. Il peut s’agir d’un ami, un parent, etc. Si le montant du prêt est important, le rôle de cette personne est d’autant plus nécessaire. Dans le pire des cas, s’il vous arrive un drame, c’est votre garant qui se chargera de rembourser le prêt à votre place.

Les documents à fournir pour avoir un prêt étudiant

L’obtention du prêt étudiant repose essentiellement sur le dossier qui est soumis à l’établissement bancaire. Plus le dossier de financement est solide, plus vos chances, de décrocher un refus sont moindres. Vous devez vous munir de : l’attestation de scolarité, une copie recto verso de votre pièce d’identité en cours de validité, un certificat (justificatif) de domicile, les trois derniers bulletins de salaire et un récent avis d’imposition de la personne qui se charge d’amener la caution. C’est en quelque sorte le moment propice pour discuter du taux d’intérêt de votre prêt. Vous avez la possibilité d’avancer les bons arguments pour obtenir le meilleur prêt étudiant qu’il soit.

Les types de prêts étudiants disponibles

Lorsqu’il s’agit de financer ses études, il est crucial d’avoir une bonne connaissance des différents types de prêts étudiants disponibles sur le marché. Ces options offrent des modalités variées afin de répondre aux besoins spécifiques des étudiants.

Le prêt fédéral Stafford est l’un des choix les plus populaires pour les étudiants américains. Il se divise en deux catégories : subventionné et non subventionné. Le premier présente l’avantage de ne pas accumuler d’intérêts pendant la période d’études, tandis que le second requiert un remboursement dès la signature du contrat. Les montants accordés varient selon le niveau d’études et les besoins financiers.

En France, nous retrouvons le prêt étudiant garanti par l’État, qui offre des conditions avantageuses grâce à sa garantie publique. Ce type de prêt permet aux étudiants français ou ressortissants européens résidant en France depuis au moins 5 ans, âgés de moins de 28 ans, d’emprunter jusqu’à 15 000 euros pour financer leurs frais liés à la scolarité.

Pour ceux qui cherchent à emprunter sans avoir besoin d’une caution ou garantie solide, les banques privées peuvent proposer des formules adaptées aux profils particuliers des étudiants. Certains établissements bancaires mettent ainsi en place des offres spéciales pour les jeunes, avec notamment une absence ou une réduction significative des frais annexes tels que les intérêts ou les commissions.

Il faut mentionner les prêts étudiants internationaux, destinés aux étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre leurs études dans un pays différent de leur domicile. Ce type de prêt prend en compte les spécificités liées à la mobilité et offre des conditions adaptées au contexte international.

Il faut faire son choix afin d’opter pour le prêt qui correspond le mieux à ses besoins financiers et à sa situation personnelle. Une fois informé sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous, n’hésitez pas à solliciter des conseillers spécialisés pour obtenir tous les détails nécessaires et prendre une décision éclairée.

Les critères d’éligibilité pour obtenir un prêt étudiant

L’obtention d’un prêt étudiant n’est pas une démarche à prendre à la légère. Les établissements financiers, qu’ils soient publics ou privés, ont des critères spécifiques pour déterminer l’éligibilité d’un candidat. Pensez à bien vous familiariser avec ces exigences afin de maximiser vos chances de succès.

Pensez à bien souligner que les prêts étudiants sont généralement réservés aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur agréé, qu’il s’agisse d’une université, d’une école professionnelle ou d’un collège communautaire. La plupart des prêteurs exigent que les emprunteurs soient citoyens ou résidents permanents du pays où ils sollicitent le prêt.

Au-delà des conditions fondamentales, chaque type de prêt peut avoir ses propres critères supplémentaires. Par exemple, pour bénéficier du prêt fédéral Stafford, il faut être inscrit au moins à mi-temps dans un programme académique admissible et maintenir un statut scolaire satisfaisant tout au long de l’emprunt.

En France, les critères pour le prêt étudiant garanti par l’État comprennent aussi des exigences relatives aux revenus du demandeur et/ou ceux de sa famille. Le montant maximum du prêt accordé peut varier en fonction de ces paramètres.

Pensez à bien évaluer votre situation financière et à démontrer votre capacité à rembourser le prêt. Les prêteurs peuvent donc demander des informations sur les revenus, l’historique financier ou même exiger un co-emprunteur pour garantir la sécurité du prêt.

Certains prêts étudiants internationaux peuvent aussi requérir des critères spécifiques tels que la preuve d’admission dans une université étrangère et/ou la présentation d’un plan de financement complet pour couvrir les frais liés aux études.

Avant de vous engager dans une demande de prêt étudiant, il est primordial de connaître ces critères d’éligibilité propres à chaque type de financement. Cela permettra aux candidats potentiels de préparer leur dossier en conséquence et d’améliorer leurs chances d’obtenir le soutien financier dont ils ont besoin pour poursuivre leurs études sans soucis majeurs.