Comprendre la CAGR et ses applications pratiques en finance

24
cagr

Les marchés financiers sont caractérisés par plusieurs types d’opérations. Il y existe un grand nombre de politiques d’investissement ou de placements d’argent dans le but de générer plus de profit. Cependant, l’atteinte d’un tel objectif repose sur la connaissance de certains indicateurs d’investissements rentables. C’est le cas du CAGR qu’il est curieux de comprendre ainsi que ses pratiques en finances. Voici ce qu’il faut savoir !

Le CAGR : qu’est-ce que c’est ?

L’acronyme CAGR signifie annual growth rate qui veut dire le taux de croissance annuel composé (TCAC). En réalité, c’est une méthode de calcul qui sert à mesurer le taux d’intérêt potentiel faisable sur un placement d’argent.

A découvrir également : Comment faire fructifier 500 euros ?

Dans la plupart des cas, c’est un calcul qui se fait sur une ou des années en donnant des résultats nets de retour sur investissement. Encore qualifié de taux actuariel, il tient de lieu d’indicateur de fiabilité d’un investissement.

Par exemple, si vous souhaitez investir en immobilier, il suffit de trouver un professionnel du domaine. Ce dernier utilisera le cagr pour vous faire apprécier l’évolution du rendement immobilier sur la durée. Cela est pareil pour de nombreux domaines d’investissement. Il faut dire que c’est un moyen pour tout investisseur de connaître de façon évolutive et constante, ce qu’il peut gagner dans un investissement.

A lire en complément : Les 10 meilleurs conseils pour prendre des décisions

Le CAGR : comment le calculer ?

De toute évidence, cette méthode de calcul se fait suivant une procédure bien définie. En réalité, ce calcul se fait selon une formule de base. La formule est : ([valeur finale/valeur initiale] ^ [1/nombre d’années]) – 1= CAGR.

Dans le détail, il faut dire que la valeur initiale est le montant d’investissement de départ. La valeur finale est le montant à obtenir après une certaine durée d’investissement.

Ainsi, dans la pratique l’idéal est de faire d’abord la division de la valeur finale par la valeur initiale. Le résultat obtenu est élevé à la puissance 1 ; vous divisez ensuite la valeur obtenue par la période d’investissement. Enfin, vous n’aurez qu’à soustraire du résultat obtenu, et vous avez votre cagr.

Quels sont les avantages de connaître le CAGR ?

cagr

Le principal avantage qu’offre la connaissance du cagr est que cela permet au futur investisseur de savoir ce que son investissement peut générer. Il faut dire que certains investissements ne sont pas aussi prometteurs qu’ils le paraissent.

De ce fait, connaître le cagr permet à l’investisseur de se rétracter à temps. Aussi, grâce au cagr, il est possible de viser le meilleur taux d’intérêt que propose une structure de placement d’argent.

Souvent, les taux changent par année. Ainsi, avec un calcul rapide du taux de croissance annuel composé, vous êtes en mesure de mettre en place une stratégie d’investissement efficace et durable.

Quelles sont les limites liées à l’usage du cagr ?

Bien que le Cagr soit un outil de prédiction économique, il faut dire qu’il ne garantit pas toujours un investissement sur dans le temps. Cela s’explique par le fait que son calcul ne fait pas intervenir certaines données.

Il s’agit essentiellement des changements qui apparaissent au cours d’un investissement. Par exemple, il y a les changements de prix de chiffres et des variations courantes en cours de route. Ce qui ne garantit donc pas une exactitude sur le taux de croissance annuel d’investissement.

À présent que vous savez de quoi relève le cagr, n’hésitez pas à l’utiliser pour vos investissements tout en tenant compte de la marge d’incertitude.