Ce numéro de téléphone portable est-il gratuit ?

723

En France, l’attribution des numéros de téléphone se fait suivant certaines réglementations. Cependant, une question que se posent beaucoup de personnes est de savoir la nature des numéros de téléphone portables qu’ils rencontrent. Plus précisément, ils se demandent lesquels de ces numéros sont gratuits. Voici donc un guide, vous permettant d’identifier si un numéro de téléphone portable est gratuit.

Numéros longs, spéciaux et gratuits

Dans la répartition des numéros de téléphone, de nombreuses règles ont été établies et suivies par l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes (Arcep). À proprement parler, cette dernière a mis en place, depuis le 1er octobre 2015, un nouveau système de conception des numéros surtaxés. Par la même occasion, le système a permis également de faire la lumière sur les numéros gratuits. Dès lors, il devient possible de déterminer si un numéro de téléphone portable est gratuit ou non.

A voir aussi : Comment arrêter un crédit conso

Ceci étant, une première catégorie de numéros de téléphone portables attribués, est identifiable. Il s’agit de la catégorie des longs numéros de téléphone, ayant pour identifiant : 06 et 07. Ces numéros spécialement conçus pour les appareils mobiles ne sont soumis à aucune section géographique. Ils sont juste payants. D’un autre côté, figure une seconde catégorie de longs numéros de téléphones portables : les numéros longs spéciaux ayant pour identifiant 08.

Contrairement aux numéros 06 et 07, certains de ces numéros sont gratuits, à savoir ceux : 0800, 0801, 0802, 0803, 0804, 0805. De toute évidence, les longs numéros spéciaux énumérés, sont les seuls numéros de téléphones portables gratuits. Encore appelés numéros verts ou numéros gratuits, tout appel lancé vers ces derniers, sera sans frais.

A lire également : Quelles aides quand on gagne le SMIC ?

Numéros courts, spéciaux et gratuits

Après la section des longs numéros de téléphone, apparaissent les courts numéros. En effet, il est question d’une section spéciale de numéros de téléphone, comme ceux précédents (0801, …, 0805). La différence, dans ce contexte, est que le nombre de chiffres de ces numéros de téléphone est réduit. Généralement, les numéros de téléphone courts ne comptent que 4 à 6 chiffres.

Considérant ceci, les numéros de téléphone courts, spéciaux et gratuits sont exclusivement à quatre chiffres. Leur identifiant se présente comme suit : 30XY et 31XY. Pour ainsi dire, que tout numéro de téléphone à quatre chiffres, commençant par les identifiants 30 ou 31, sont des numéros gratuits. D’ailleurs, ils sont aussi appelés numéros gratuits ou numéros verts, et les facturations d’appel sont nulles vers ces derniers.

Annuaire inversé des numéros gratuits et surtaxés

Compte tenu des explications précédentes, un numéro de téléphone portable gratuit est repérable par les deux méthodes suivantes :

  • il compte 10 chiffresen commençant par les identifiants 0800, 0801, 0802, 0803, 0804, 0805 ;
  • il compte 4 chiffresen commençant par les identifiants 30 et 31.

Néanmoins, il existe une autre méthode pour savoir si un numéro de téléphone est gratuit ou pas. Cette méthode est celle de l’annuaire inversé.

Pour les besoins de la cause, un annuaire des numéros SVA (Services à Valeur Ajoutée) fut développé. Cet annuaire est un instrument mis à la disposition des utilisateurs de téléphones portables pour identifier leurs appelants. Efficace comme méthode, cet annuaire fourni tous les détails sur le numéro, mais aussi les tarifs applicables, en cas d’appel. Par conséquent, si aucun tarif n’est présenté, le numéro de téléphone est gratuit.

Comment identifier les numéros surtaxés ?

Si les numéros de téléphone gratuits sont faciles à identifier, les numéros surtaxés le sont beaucoup moins. Pourtant, il est possible de reconnaître un numéro de téléphone portable surtaxé grâce à quelques astuces.

Tout d’abord, vous devez savoir que les numéros en 08 ne sont généralement pas gratuits. Effectivement, ces derniers impliquent un coût supplémentaire pour l’appelant et bénéficient donc aux entreprises qui offrent des services divers tels que la banque ou encore la vente à distance.

Il existe plusieurs catégories de numéros SVA qui se reconnaissent par leur préfixe : 0800, 0801, 0802… représentent une ligne téléphonique gratuite tandis que ceux commençant par 0899 sont considérés comme très onéreux.

Pour connaître le tarif d’un numéro SVA avant même d’avoir passé l’appel, il suffit aussi de jeter un coup d’œil au prix affiché auprès du numéro communiqué. Les opérations facturées peuvent ainsi être estimées dès le départ afin d’éviter toute mauvaise surprise sur la facture finale.

Chaque appel vers ces types de numérations doit impérativement débuter avec des informations préalables obligatoires précisées telles que :

  • Prix du service à la minute ;
  • Prix maximum de l’appel ;
  • Coût du service supplémentaire éventuel.

Si ces informations sont absentes ou insuffisantes, vous pouvez contacter le Service National Consommateurs à la DGCCRF pour en savoir plus.

Avant de composer un numéro SVA sur votre téléphone portable, il est impératif que vous preniez connaissance des tarifs appliqués. Les numéros gratuits sont facilement identifiables mais si besoin est d’avoir recours aux services payants, soyez vigilants et renseignez-vous pour éviter les mauvaises surprises.

Les alternatives aux numéros surtaxés pour contacter les entreprises

Pensez à bien signaler que certaines entreprises offrent des numéros gratuits pour contacter leur service client. Les numéros commençant par 0800 ou encore 0805 sont ainsi gratuits depuis une ligne fixe. Il existe aujourd’hui plusieurs sites qui proposent des alternatives aux numéros surtaxés.

C’est le cas de l’annuaire inversé, un outil très pratique qui vous permet d’identifier les entreprises derrière les numéros surtaxés. Il s’agit effectivement d’un site web où vous pouvez trouver toutes sortes d’informations, notamment le nom et l’adresse des entreprises concernées.

Certains services en ligne comme Skype ou WhatsApp disposent aussi de fonctionnalités permettant de passer des appels téléphoniques sans avoir à payer les frais supplémentaires liés aux numéros surtaxés. Ces solutions alternatives sont donc à privilégier afin d’éviter les pièges des numéros surtaxés.