Quel type d’ordre choisir ?

3

Que ce soit pour un investissement à long terme ou pour des méthodes de trading, l’utilisation du bon type d’ordre boursier est un choix très important. S’il s’agit d’un acte relativement simple, il est cependant décisif de choisir le bon type de commande de stock afin d’adapter l’achat à la situation actuelle et à l’objectif recherché.

Il existe 5 types d’ordres boursiers principaux et, en fait, chaque ordre boursier correspond à une situation très spécifique. Si certains types d’ordres favoriseront la rapidité d’exécution, d’autres seront plus utiles pour contrôler le prix d’achat/vente ou même pour anticiper d’éventuels rebonds ou retournements de tendance.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un ordre à cours limité ?

Dans le cas où vous n’êtes pas encore tout à fait à l’aise avec les spécificités de chaque type d’ordre de bourse, je vous invite à lire l’article accessible via le bouton ci-dessous pour tout comprendre. C’est un préalable indispensable pour comprendre cet article !

Découvrez les ordres boursiers Chaque situation a son ordre boursier

Commande au marché

L’avantage de l’ordre au marché est sa rapidité d’exécution, son inconvénient est son manque de contrôle du prix d’achat. Par conséquent, je ne le recommande pas sur des valeurs à faible liquidité car le prix d’exécution peut être très éloigné du prix actuel, ce qui représente un risque important.

A découvrir également : Comment va evoluer la Bourse en 2020 ?

En retour, passer un ordre en bourse sans le traiter comme c’est le cas avec un ordre de marché peut s’avérer très puissant lorsque l’on souhaite vendre le plus rapidement possible afin de limiter les pertes autant que possible. Ce type d’ordre boursier peut également être intéressant lorsque l’investisseur n’ajoute pas d’importance à son coût unitaire Prix. Je recommande l’article Andlil.com pour comprendre ce qu’est le PRU.

Exemples

ACHETER

Je veux acheter 100 actions TOTAL. La part de TOTAL est actuellement de 44 euros. J’investis sur le long terme dans une stratégie basée sur les dividendes. Je n’ai pas l’intention de revendre ces actions au cours des prochaines années. Je sais que le prix d’achat n’a pas d’importance dans mon cas. Je passe donc un ordre sur le marché sans même regarder le prix d’achat car je veux juste recevoir des dividendes à long terme.

VENTE

Je veux vendre toutes mes actions TOTAL parce que nous sommes au bord d’un krach pétrolier et je vois que les marchés commencent à devenir fous. La part de TOTAL est actuellement de 36€ et elle est en baisse constante. Je vois l’opportunité de vendre mes actions, même si cela signifie perdre, afin de les racheter à un meilleur prix en quelques jours. Je place un ordre sur le marché car je souhaite bénéficier de la rapidité d’exécution offerte par ce type d’ordre de stock.

La commande à prix limité

Ce type d’ordre boursier est celui que je recommande à un investisseur de moyen-long terme dans la majorité des cas ! C’est en effet le plus logique, l’investisseur saisit simplement la limite à laquelle le cours de l’action l’intéresse et son ordre d’action sera exécuté si et seulement si cette limite est affectée pendant la période de validité de l’ordre. Aucun frais n’est facturé en cas de non-exécution de la commande.

Contrairement aux ordres au marché, les ordres à cours limité vous permettent de contrôler entièrement le prix auquel l’ordre boursier se déclenchera. Le principal risque de ce type d’ordre est son échec d’exécution. Ainsi, le prix peut très bien se rapprocher de la limite sans la toucher et faire face à un renversement de tendance. Dans ce cas, l’exécution aurait été une bonne chose pour l’investisseur, mais malheureusement, l’ordre n’a pas été passé. L’ordre de seuil de déclenchement que nous allons voir après résout ce problème.

Exemples

BUY

I Vous souhaitez acheter 100 actions au TOTAL. La part de TOTAL est actuellement de 44 euros. Je pense que cette action est intéressante à partir de 42,5€ selon mes calculs. Je place donc un ordre à cours limité avec une limite de 42,5 et une validité de 3 jours par exemple. Tant que la part TOTAL reste supérieure à 42,5€, l’ordre en bourse ne sera pas exécuté et aucun frais ne sera facturé.

VENTE

Je souhaite vendre une partie de mes actions TOTAL car j’observe la formation d’une fourchette sur le parcours. Je fais du swing trading et j’ai acheté il y a quelques semaines dans le but de revendre à un meilleur prix. La part TOTALE est de 50€ et j’estime qu’à 52,40€, ma plus-value sera de 10%, ce qui me satisfait de l’encaisser. Je place donc un ordre à cours limité avec une limite de 52,40€ qui ne sera pas exécuté tant que le cours n’aura pas atteint cette limite.

L’ordre des seuils de déclenchement

L’ordre de seuil de déclenchement ou d’ordre stop est souvent utilisé pour la vente, auquel cas il est considéré comme un stop-loss. Il sera très utile dans le cas où l’investisseur souhaite se protéger d’un retournement de tendance inattendu. Dans ce cas, il vendra automatiquement la position afin de limiter ses pertes.

Dans le sens de l’achat, la valeur du seuil d’arrêt d’achat doit être supérieure au prix actuel. Placer un ordre d’achat à une valeur supérieure au cours actuel peut sembler absurde à première vue, car l’investisseur pourrait simplement placer un ordre sur le marché pour acheter maintenant à un meilleur prix. Mais l’objectif n’est pas nécessairement que l’ordre boursier soit exécuté, mais plutôt qu’il soit plus bas au fil des jours pour suivre la chute d’un titre qui chute brusquement par exemple. Stop Buying suit donc l’adage bien connu du marché boursier : « On n’attrape jamais un couteau qui tombe ».

Exemples

d’achat

Je souhaite acheter 100 actions TOTAL car j’observe que plusieurs jours se sont écoulés depuis que le prix a chuté en raison d’un krach pétrolier. La part TOTALE est de actuellement 33€. Je pense que le cours va continuer à baisser, donc je ne veux pas acheter maintenant, mais je ne veux pas rater cette opportunité. Je sais qu’il est impossible d’acheter au plus bas niveau. Je place un ordre stop buy à 34,5€ qui ne sera exécuté que si le prix redémarre. Il ne sera probablement pas exécuté mais je pourrai le baisser jour après jour afin d’obtenir le meilleur prix à la fin.

SALE

Je suis investi dans TOTAL car cette action s’inscrit dans ma stratégie basée sur les dividendes. Je ne me soucie pas du cours actuel des actions parce que je veux juste encaisser les dividendes. Je place un ordre stop loss à 42,5€ qui sert à me protéger en cas de crise. Cela me permettra de racheter ces mêmes actions avec un meilleur PRU. Même si PRU n’a que peu d’importance, le fait d’être en plus-value constante me permet d’être plus à l’aise psychologiquement avec mon portefeuille boursier.

Le art de fixer le bon seuil

Vous souhaitez maintenant savoir comment placer les bonnes valeurs dans les champs « limite » et « seuil » lorsque vous passez un ordre boursier ? Il est vrai que lorsque vous souhaitez placer un stop buy afin d’acheter au plus bas, il est difficile de choisir cette valeur de seuil pour les raisons suivantes.

Pourquoi est-il important de choisir la bonne butée ?

  • Il ne doit pas être trop élevé car en cas d’inversion de tendance et donc d’exécution de l’ordre, nous nous retrouverons avec un prix loin du point bas.
  • Il ne faut pas non plus qu’il soit trop bas et donc trop proche du cours actuel car le cours risque de taper l’ordre au moindre rebond.

Il est donc difficile de savoir quelle est la meilleure valeur seuil pour atteindre l’objectif : acheter près du plus bas ! Il est également vrai que la saisie d’une valeur arbitraire ou qui ne représente qu’un pourcentage du courant le prix n’est pas la bonne solution. Cette dernière solution est trop souvent appliquée par les débutants (ou même par certains grands gestionnaires d’actifs…).

Comment faire cela dans une telle situation ?

Afin de répondre au mieux à cette question que chaque investisseur finit par se poser, je développe actuellement un outil pour répondre à ce besoin. L’objectif est de fournir la valeur seuil la plus optimale, que ce soit à l’achat ou à la vente, en tenant compte de tout un ensemble de paramètres qui seront détaillés à l’avenir dans un prochain article sur youdecinvest.com !

Un prototype de cet outil est visible dans la figure ci-dessous avec l’action TOTAL datée du 25 avril 2020.

Avec un tel outil combiné à sa documentation, vous pourrez choisir avec certitude vos valeurs stop afin d’acheter au plus bas. L’outil tiendra compte de l’historique du parcours, de sa volatilité, de ses hauts, de ses points bas… Si vous souhaitez être informé dès qu’il sera disponible, je vous invite à vous abonner à la newsletter ici même. Ce dernier vous apportera de la valeur gratuitement !

Cet article vous a-t-il été utile ? Pensez-vous à des gens autour de vous qui pourraient avoir les mêmes questions que vous vous êtes posées ? N’hésitez pas à leur envoyer le lien vers cet article afin qu’ils puissent développer leurs connaissances !