Assurance jeune conducteur : ce qu’il faut savoir avant de s’engager

1039

Tout conducteur est légalement tenu de souscrire une assurance. Il doit ainsi jouir d’une couverture des éventuels risques impliquant sa responsabilité. Si vous êtes jeune conducteur, les tarifs sont le plus souvent élevés. La comparaison pour en tirer l’offre convenable à votre véhicule est dans ce cas difficile. Vous êtes sûrement à la quête de meilleures informations pour votre première assurance jeune conducteur. Voici ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce l’assurance jeune conducteur ?

Cette forme d’assurance s’adresse aux jeunes détenteurs de permis de conduire probatoire. Cela veut donc dire qu’elle concerne une période de 3 ans ou parfois 2 ans  après une conduite accompagnée. Ainsi, durant cette période, la prime à payer est généralement plus élevée, et ceci selon l’état de votre véhicule.

A découvrir également : Assurance habitation etudiante : comment bénéficier des offres de la maif ?

Toutefois, il est à noter qu’il n’existe pas une définition légale d’un jeune conducteur. L’extension a de fait impliqué d’autres catégories de conducteurs dans cette forme d’assurance. Il s’agit :

    A voir aussi : Les étapes indispensables à la mise en place du Tiers-Payant Isanté

  • Des automobilistes qui n’ont jamais contracté une assurance,
  • Des automobilistes qui ont repassé l’examen du Code et la pratique par suite à une annulation du permis,
  • Des usagers ayant conduit pendant 3 ans des véhicules de fonction dont le contrat d’assurance ne mentionne pas leur nom.

L’assurance doit impérativement couvrir la responsabilité civile du conducteur. Ceci dit, tout dommage causé à autrui et engageant le conducteur doit être couvert. C’est le cas des accidents de circulation et la destruction du bien d’autrui. Il y a également la possibilité de faire une assurance à tout risque couvrant les cas d’incendie et de vol. Cette dernière reste quand même plus chère et les avantages proposés différent d’une compagnie à l’autre.

Quel est le coût d’une assurance jeune conducteur ?

Les tarifs sont généralement relatifs à la qualité de votre véhicule et de sa puissance. Le plus souvent, les véhicules neufs sont : contraints à une prime plus chère que ceux d’occasion. Pour un jeune conducteur, il est appliqué une majoration allant jusqu’à 100 % lors de la première année. Ceci est dû à la plus grande probabilité d’accident encouru par celui-ci qu’un conducteur expérimenté. Cette situation décroit en pourcentage durant les 3 ans à raison de 100 % la première année, 50 % la deuxième année et 25 % la troisième année.

Pour un conducteur ayant obtenu le permis après une conduite accompagnée, la période probatoire est : réduite. Cette durée étant de deux ans, a pour conséquence la réduction de la supprime initialement fixée. Et ce à 50 % la première année, 25 % et 12,5 % les années suivantes. Le coût de l’assurance avoisine alors la marge de 1000 € à 1500 € selon votre profil et l’assureur.

Comment choisir son assurance jeune conducteur ?

En raison de la pluralité des offres, la meilleure solution est la comparaison. Il convient de se renseigner auprès de plusieurs compagnies pour en dégager la mieux adaptée. Le choix le plus approprié vous incombe de ce fait.

Pour un jeune conducteur, il est préférable de prévoir un faible budget auto pour ses premières années de conduite. Ceci étant, un véhicule tout neuf engendre beaucoup de frais en raison de sa valeur.

Certaines compagnies d’assurance privilégient la fidélité. De ce fait, le contrat est plus avantageux lorsque vous vous assurez dans la même compagnie que vos parents. Et cela, à condition qu’ils n’aient été : impliqués dans aucun sinistre durant leurs contrats.

Il existe également en ligne des comparateurs d’assurance qui permettent de le faire plus efficacement. Vous bénéficiez d’une comparaison des tarifs pour en dégager le meilleur contrat possible.

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’une assurance jeune conducteur

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’une assurance jeune conducteur peuvent varier selon les compagnies d’assurance. Certains éléments reviennent régulièrement lors de la souscription à ce type de contrat.

L’âge du conducteur est un facteur déterminant. La plupart des assureurs considèrent un conducteur comme ‘jeune’ jusqu’à l’âge de 25 ans. Au-delà de cet âge, il est généralement plus facile de trouver une assurance à des tarifs compétitifs.

Le permis de conduire constitue aussi un critère important. Les jeunes conducteurs ayant récemment obtenu leur permis sont souvent perçus comme étant plus risqués par les compagnies d’assurance en raison de leur manque d’expérience sur les routes.

Les avantages et les inconvénients de l’assurance jeune conducteur

L’assurance jeune conducteur présente à la fois des avantages et des inconvénients qu’il faut prendre en compte avant de s’engager.

Parmi les avantages, on peut citer la possibilité d’obtenir une couverture adaptée aux besoins spécifiques des jeunes conducteurs. Effectivement, ces derniers bénéficient souvent de formules qui prennent en compte leur manque d’expérience et leurs risques accrus sur les routes.

Certaines compagnies proposent aussi des avantages tarifaires pour les jeunes conducteurs. Il peut s’agir par exemple de réductions pour ceux ayant suivi une formation complémentaire ou encore de bonus accordés en fonction du bon comportement au volant.

L’assurance jeune conducteur présente aussi son lot d’inconvénients. Il faut noter que le coût de cette assurance est généralement plus élevé par rapport aux autres profils de conducteurs. Cela s’explique par le fait que les statistiques démontrent un risque accru chez les jeunes conducteurs qui sont davantage impliqués dans des accidents.

Certains assureurs peuvent imposer certaines conditions restrictives telles qu’une période probatoire prolongée, limitant ainsi la liberté du jeune conducteur pendant ses premières années sur la route. D’autres peuvent exiger l’utilisation d’un boîtier permettant le suivi du kilométrage ou du comportement au volant afin d’établir une prime personnalisée.

Bien que l’assurance jeune conducteur présente des avantages certains, il est primordial de bien évaluer les tarifs et les conditions associées à ce type d’assurance. Il peut être judicieux de comparer différentes offres afin de trouver celle qui correspondra le mieux au profil du jeune conducteur tout en garantissant une couverture adéquate sur la route.