Comment éviter les pièges des services bancaires

847
Comment éviter les pièges des services bancaires

Vous souhaitez changer de banque pour une nouvelle ou simplement, vous vous lancez dans votre vie d’adulte et la création d’un compte bancaire peut être une étape ultime à ce moment de votre vie. Mais, alors, comment éviter les pièges des services bancaires, et ainsi choisir la banque idéale, en ligne ou traditionnelle ?

Comparer les banques entre elles

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de banques. La banque en ligne devient même un des principaux services bancaires utilisés par de nombreuses personnes. Donc, banque en ligne ou non, il est essentiel de les comparer pour comprendre les services que les banques proposent, comme les frais, etc.

A lire également : Crédit Agricole Brie Picardie : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Les frais bancaires

Pour commencer, les frais bancaires comme les frais AGIOS (frais en cas de découvert) ou encore les frais liés à la carte bancaire sont des dépenses qui évoluent selon les offres. Parfois, les pièges font que ces frais sont très élevés par rapport aux banques concurrentes. Par exemple, la plupart des banques en ligne proposent des frais plutôt réduits de ce point de vue.

Le montant des intérêts

Entre autres, en cas de crédit, le montant du taux d’intérêt peut lui aussi évoluer et faire partie des pièges bancaires les plus courants. Comparez les taux de plusieurs banques, en plus de vos services bancaires pour éviter ces pièges.

A voir aussi : Comptes bancaires : découvrez leurs fonctionnalités variées

La gratuité des services

Enfin, dans de nombreuses offres, certains services qui peuvent logiquement vous sembler gratuits, ne le sont pas forcément dans certaines banques. Nous pensons, par exemple, à la signature électronique. Le paiement à l’étranger peut lui aussi s’avérer payant, entre autres, pour une banque. Même si c’est rarement le cas, surtout pour les banques en ligne. 

Les possibilités de mandat de mobilité bancaire

Lorsque vous vous intéressez à une banque, ne négligez pas le fait qu’un jour, vous ayez besoin de changer de banque, en ligne ou non. Ainsi, le mandat de mobilité bancaire est un service non négligeable.

Le service de mobilité bancaire permet de transférer une grande partie de vos dépenses automatiques vers votre nouveau contrat bancaire. Donc, pas besoin de vous soucier de chaque paiement.

La mobilité bancaire peut se révéler souvent gratuite mais sachez que ce n’est pas toujours le cas. Un service bancaire peut facturer la mobilité bancaire auprès d’un client. Ces pièges peuvent facilement être évités en vous renseignant.

Comment éviter les pièges des services bancaires

Bien lire votre contrat bancaire

Puis, cela paraît totalement logique, mais il est important de rappeler que c’est une priorité pour connaître certains de vos droits bancaires. Il est crucial de connaître les conditions de votre banque et le contrat qui légifère vos offres. 

Pour le paiement, la mise en place d’un crédit ou même d’une assurance, le contrat permet de ne pas tomber dans des pièges.

L’assurance des services bancaires

Pour terminer, un service bancaire peut proposer la souscription à une assurance. En effet, cela représente certains avantages de gérer votre assurance et votre service bancaire ensemble, davantage lorsque tout est en ligne.

Néanmoins, dans de nombreux cas, une banque peut proposer des offres à son client avec un paiement plus conséquent de l’assurance. Peut-être que vous tourner vers une assurance traditionnelle se révèlera être une des meilleures démarches pour vous, financièrement.

Les frais bancaires à surveiller

Lors de l’utilisation des services bancaires, vous devez surveiller les différents frais qui peuvent être facturés. Effectivement, certains établissements bancaires proposent des coûts plus élevés que d’autres pour certaines opérations ou transactions.

Vous devez prêter attention aux frais liés à la tenue de compte, aux retraits d’argent en cas d’utilisation de distributeurs automatiques appartenant à une autre institution financière et aussi aux commissions sur les paiements hors zone euro.

Certaines banques ont tendance à facturer des frais supplémentaires pour des services complémentaires tels que la fourniture d’un chéquier ou encore l’édition de relevé détaillé.

Le client doit s’informer auprès de son conseiller afin d’avoir une parfaite connaissance sur les différents types de tarifications appliquées et ainsi éviter au maximum tout type de désagréments liés aux excédents budgétaires causés par ces divers frais pouvant entraîner un découvert non souhaité.

Prendre le temps nécessaire pour étudier avec minutie toutes les conditions générales applicables avant toute souscription peut permettre au client final non seulement de connaître parfaitement tous les aspects du contrat, mais aussi et surtout de faire un choix réfléchi en adhérant au service qui correspond le mieux à ses besoins sans surprises ni mauvaises expériences ultérieures indésirables.

Les arnaques les plus courantes dans le domaine bancaire

Malheureusement, le domaine bancaire est aussi sujet à des arnaques courantes. Il est facile de tomber dans ces pièges.

L’une des escroqueries les plus répandues est l’appel téléphonique ou le message électronique qui prétend être envoyé par une institution financière reconnue. Les fraudeurs demandent souvent au client de donner ses informations personnelles telles que son numéro de carte bancaire et son code PIN sous prétexte qu’il existe un problème avec leur compte en ligne.

Il y a aussi l’arnaque appelée ‘phishing’. Dans ce cas-là, les fraudeurs envoient un courriel électronique qui semble provenir d’un établissement bancaire officiel. Ce courrier incite la personne à cliquer sur un lien hypertexte menant vers une page web falsifiée où elle sera invitée à saisir ses données confidentielles.

Des criminels peuvent aussi s’introduire illégalement dans votre ordinateur via des logiciels malveillants (malwares) installés sans votre autorisation ou via des liens dangereux sur certains sites web ou encore grâce aux piqûres USB mal intentionnées. Cela permet aux malfaiteurs d’accéder à vos données sensibles comme vos numéros de carte bancaire et codes secrets, par exemple.

Afin d’éviter ces types d’arnaques, il faut toujours s’assurer que toutes les communications et correspondances sont authentiques avant de fournir toute information personnelle ou sensible. De manière générale, ne jamais communiquer ces informations sensibles sur des sites web ou par téléphone.

En cas de doute, vous devez contacter directement votre banque en utilisant les coordonnées fournies sur leur site web officiel et jamais celles données dans un message suspect. Les banques ont l’habitude de mettre régulièrement à jour leurs pratiques pour prévenir ce type d’escroquerie, mais la vigilance personnelle reste le meilleur moyen d’éviter toute perte financière due à une fraude bancaire.