Pourquoi faire recours à un expert-comptable spécialisé en investissement immobilier ?

104
Pourquoi faire recours à un expert-comptable spécialisé en investissement immobilier ?

Vous voulez investir dans l’immobilier ou démarrer la construction de votre maison neuve, mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Il faut dire que les modalités juridiques, fiscales, sociales et surtout comptables sont relativement complexes. Raison pour laquelle il est toujours bon d’avoir à ses côtés des professionnels qualifiés pour répondre à certains besoins. C’est évidemment le cas des experts comptables spécialisés en investissement immobilier qui sont incontournables dans ce secteur très prisé. Découvrez donc ci-dessous quelques raisons qui justifient le recours immédiat à ces professionnels de la comptabilité. 

Expert-comptable : Tout ce qu’il faut savoir

De prime abord, vous devez savoir que le métier d’expert-comptable est très exigeant et requiert un niveau de sérieux et de précision sans pareil. Ce corps de métier touche à des secteurs d’activités comme la médecine, le commerce général, l’immobilier et bien d’autres. Les missions de l’expert-comptable sont entre autres, l’accompagnement des entrepreneurs dans la création de leurs sociétés et la présentation des comptes annuels de ces derniers. Le revenu mensuel moyen d’un expert-comptable est d’environ 9 000 € pour les plus expérimentés. Pour en savoir plus sur le sujet rendez-vous sans plus attendre sur https://adecia-immo.fr/.

Lire également : Comment calculer le taux de rendement ?

3 avantages d’un expert-comptable spécialisé en investissement immobilier 

Un expert-comptable est un professionnel de la gestion chargé d’accompagner l’investisseur et de le conseiller dans la meilleure solution en fonction de son profil. Aussi, il vous garantit un retour optimal sur investissement grâce à des calculs précis de l’amortissement futur dudit bien locatif. Enfin, il vous octroie une parfaite couverture vis-à-vis du législateur. 

A lire aussi : Quand est-on considéré comme marchand de biens ?