Progeliance : quelles sont les solutions de financement pour les professionnels ?

1369

La Société Générale (SG), conceptrice du projet Progeliance met des financements à la disposition des professionnels. Il en existe différents types en fonction des besoins de l’entreprise concernée. Quelles sont donc les solutions de financement pour les professionnels chez la SG ?

Les différents financements Progeliance de la Société Générale

Il faut déjà savoir dans un premier temps que le périmètre de couverture du prêt professionnel avec la SG est plus que large. En effet, ces financements prennent aussi bien en compte la création d’entreprises que leur fonctionnement.

Lire également : Quels risques et performance attendre du Private Equity

Au nom de ces différents financements de la SG à l’instar des professionnels, nous pouvons donc retrouver dans un premier temps l’achat de droits d’entrée dans une franchise, de parts sociales ou d’actions de société. À ces derniers, s’ajoutent l’acquisition de brevets, de marques, de concessions, de logiciels…, de matériels (de transports, informatiques, industriels…), d’outillages et d’un ensemble immobilier.

Ce que beaucoup ne savent toutefois pas, c’est que les financements pros de la SG peuvent aussi accompagner les entreprises dans leur extension. À titre d’illustration, nous avons un prêt spécial dont l’objectif est de contribuer au développement des activités à l’international. Il s’agit plus concrètement du «  financement de développement export ».

A lire aussi : Patrimoine financier : dans quoi placer 5000 € ?

Les différentes caractéristiques des financements Progeliance de la Société Générale

Les financements  Progeliance de la Société Générale présentent 4 caractéristiques claires et précises. Plus concrètement, il est question du montant nominal, du taux d’intérêt, de la durée d’amortissement et des différentes modalités de remboursements.

Le montant nominal

Le montant nominal correspond à l’enveloppe globale que vous empruntez auprès de la SG. Il varie en grande partie selon la nature de votre projet et de son ampleur. A cet effet, vous devez ‘’vous fier à votre business plan’’ dans l’objectif de déterminer à bien votre besoin exact de financement.

Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt se présente comme la rémunération que perçoit la Société Générale en contrepartie des fonds mis à votre disposition. En principe, l’institution fixe elle-même le pourcentage qui servira à calculer ses bénéfices. Il faut également savoir que le taux d’intérêt devient plus conséquent lorsque le risque se révèle élevé.

La durée d’amortissement

Un autre critère que prennent en compte les différents financements de la SG est la durée d’amortissement. Elle fait référence au nombre de mois ou d’années durant lesquelles vous aurez à effectuer le remboursement des fonds alloués pour votre projet. Il en existe trois niveaux : moins de 3 ans, entre 3 et 7 ans et plus de 7 ans.

Les modalités de remboursement

Les modalités de remboursement s’érigent comme les dispositions spécifiques négociées au titre de l’acquittement du financement professionnel auquel vous avez été sujet. À titre d’illustration, il peut s’agir du « remboursement ou de la possibilité d’effectuer un remboursement anticipé partiel ou total ».

Les obligations de la Société Générale à l’égard des entreprises financées

Dans le cadre des financements bancaires pour professionnel, une réglementation stipule notamment que les institutions financières doivent impérativement communiquer toutes les informations nécessaires aux entreprises financées. La Société Générale n’y déroge pas non plus. En effet, elle soumet aux concernées les caractéristiques énoncées un peu plus haut (montant nominal, taux d’intérêt, durée d’amortissement, modalités de remboursement). À ces dernières, s’ajoute l’information des cautions.