Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

165

Si l’assuré peut résilier son contrat d’assurance habitation une fois par an, à chaque expiration de son contrat, l’assureur peut également demander sa résiliation. Pour protéger ses clients, il doit se conformer à certaines obligations énoncées dans le Code des assurances.

Les compagnies d’assurance sont tenues de respecter certaines conditions afin de résilier le contrat qui les lie à leur assuré. Néanmoins, sachez qu’ils peuvent tout à fait exprimer ce souhait à la suite d’une catastrophe.

A voir aussi : Pourquoi choisir une assurance auto au tiers ?

Pourquoi un assureur peut-il annuler un contrat de logement après une réclamation ?

Plusieurs conditions permettent à un assureur de demander la résiliation de certains de ses contrats de logement. Cette demande peut faire suite à un non-paiement des cotisations, à une déclaration frauduleuse, à un changement de situation de l’assuré ou à une fréquence excessive des réclamations.

Conformément à l’article R113.10 du Code des assurances, l’assureur doit toujours justifier sa décision. Toutefois, lorsque la personne assurée souffre des pertes répétées dans sa maison, cela peut entraîner de lourdes charges financières pour l’assureur. S’il estime que les indemnités sont trop nombreuses et trop importantes, il peut tout à fait demander l’annulation du contrat d’assurance habitation. Selon le Code des assurances, il s’agit d’une raison parfaitement légitime.

A lire aussi : Où trouver numéro de police d'assurance scolaire Maé ?

Conditions de résiliation d’un contrat de logement par l’assureur suite à une réclamation

Pour que l’assureur puisse résilier un contrat à la suite d’une réclamation, la partie « Résiliations » de ses conditions générales doit explicitement mentionner ce motif de résiliation. Lorsque l’assuré les signe avec la mention « lu et approuvé », ils sont présumés être acceptés. Dans ce cas, l’assureur peut parfaitement en faire la demande.

Quelles sont les étapes de l’assureur pour résilier un contrat de logement ?

Après une ou plusieurs réclamations, l’assureur peut résilier l’un de ses contrats de logement. Mais il doit en informer l’assuré par la poste. La résiliation n’est effective qu’un mois plus tard. Dans ce cas, l’assurance doit rembourser les cotisations prélevées à l’avance. Ils couvrent la période comprise entre la date de résiliation et l’expiration normale du contrat.

Si l’assureur passe le délai d’un mois après avoir pris connaissance de la réclamation, il ne peut plus utiliser ce motif pour demander la résiliation du contrat.

Si l’assuré a d’autres contrats dans la même entreprise et que l’assureur annule son assurance habitation, il a la possibilité de demander la résiliation de ses autres contrats. Pour ce faire, il lui suffit d’écrire une lettre recommandée à sa compagnie d’assurance. Ce dernier dispose d’un mois, à la réception du courrier, pour procéder à cette résiliation.

L’obligation de l’assurance habitation

Si certaines assurances sont facultatives, l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Par conséquent, si votre assureur annule votre contrat, vous devez vous assurer auprès d’une autre compagnie d’assurance pour couvrir votre maison et vos biens. Pour les propriétaires, en revanche, la loi ne n’impose absolument rien !

En cas de sinistre majeur et sans assurance, le propriétaire est considéré comme la seule personne fautive, la seule personne à devoir s’occuper des dommages… Un risque important qu’il vaut mieux ne pas prendre. Chez NetVox Insurance, tous les profils peuvent assurer : locataires, propriétaires et non-occupants.

Que couvre l’assurance habitation ?

L’assurance habitation pour locataires, propriétaires ou non-occupants couvre votre logement. Elle vous indemnise en cas d’incendie et d’autres événements similaires. Par exemple, dégâts d’eau, bris de glace, mais aussi vandalisme et catastrophes naturelles et technologiques. Avec l’assurance habitation, vous êtes également protégé par la loi, bénéficiez d’une assistance et d’une assurance responsabilité civile.

Selon la nature de votre contrat, vous pouvez également bénéficier des dommages causés aux appareils électriques et ménagers.

À noter

Vous avez la possibilité de mettre fin à votre police d’assurance habitation si vous souhaitez l’annuler. Chaque année, vous pouvez mettre fin à votre contrat en envoyer une lettre à votre assureur deux mois avant la date d’échéance.

En vertu de la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment à partir de la date du premier anniversaire de votre contrat.

Vous pouvez également résilier votre contrat en utilisant la loi de Châtel. L’assurance habitation est un contrat à renouvellement tacite. C’est-à-dire qu’il est automatiquement renouvelé sans que vous n’effectuiez l’étape. Les assureurs sont donc tenus de vous fournir votre avis d’expiration annuel. Il est utilisé pour vous informer de vos droits d’annulation de votre habitation d’assurance.

Que vous soyez locataire, propriétaire ou non-occupant, avec des antécédents de non-paiement des primes, les offres d’assurance habitation NetVox s’adaptent à tous vos besoins. Découvrez l’assurance habitation NetVox pour assurer tout type de maison ainsi que vos actifs externes et même votre équipement professionnel.

Assurance habitation : pensez à demander des devis

Quelle que soit la compagnie qui assure votre maison, vous avez donc la possibilité de demander à ce que votre contrat soit résilié. Ensuite, bien sûr, il va vous falloir trouver un autre assureur, parce que la loi française stipule bel et bien que tout le monde doit avoir une assurance habitation. C’est la raison pour laquelle il va falloir faire une comparaison des différentes offres qui pourraient vous être faites. L’idéal, avant de se décider, est de faire des demandes de devis assurance habitation, pour voir ce qui peut vous être proposé. De cette manière, vous avez le temps de bien regarder tout ce qui est dit sur le contrat, tout ce que celui-ci comporte comme couvertures. En matière d’assurance habitation, il peut en effet y avoir de nombreuses clauses très diverses à un contrat, parce que tout se fait en fonction à la fois de la superficie du logement, mais aussi de l’immeuble dans lequel il se situe le cas échéant. 

Choisir les bonnes options pour son assurance habitation

Ensuite il existe de très nombreuses couvertures possibles, et c’est bel et bien à l’occupant du logement qu’il revient de faire un choix, en fonction de son budget et des obligations liées à l’état du bien immobilier et de son équipement. Par exemple, si celui-ci est équipé d’un système de vidéosurveillance, ou plus classiquement d’un système d’alarme, cela peut être pris en considération, au moment de la demande de devis d’assurance habitation. En effet un bien qui est protégé de cette manière n’aura pas besoin d’être assuré comme un appartement qui ne dispose pas d’une porte blindée et qui n’est pas équipé de quelque protection que ce soit contre les cambriolages ou contre les intrusions avec effraction.