Les tendances de l’immobilier pour 2023 : ce que vous devez savoir sur le marché de l’immobilier

639

Actuellement, le secteur de l’immobilier est en constante évolution. De ce fait, vous devez rester informé des dernières tendances pour une prise de décision écœurée en termes de placement immobilier. Alors, quelles sont les opportunités et les défis à venir ? Quels sont les divers changements espérés dans le secteur ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le domaine de la pierre dans cet article !

Les prévisions seront un peu plus nuancées

En cette année, les avancées du marché immobilier seraient modérées comparativement aux années précédentes. Vous apercevrez cette modération à la fois d’au niveau des volumes de transactions et des prix. Sachez que les ventes s’élèveront à plus de 950 000, contre 1,2 million cette année. Il y a un grand nombre de facteurs qui sont en jeu. Tout comme les effets de l’inflation qui optimise l’attentisme des Français par rapport à la pierre.

A voir aussi : Impôt sur le revenu foncier : comment ça marche ?

Aura-t-il une baisse des montants ?

Grâce à la majoration des taux d’intérêt relatifs à l’inflation, la croissance du marché immobilier se poursuivra. Par contre, cette évolution connaîtra un rythme plus modéré. De ce fait, il y aura une augmentation des montants en France cette année.

Sur tout le territoire Français, le marché connaîtra une estimation de croissance de 3 %. Toutefois, cette augmentation des prix masque des disparités conséquentes. À paris, il y aura une baisse des prix immobiliers. Tandis qu’à Lille, à Nantes et à Bordeaux, il y aura une diminution.

Lire également : Les différences entre une SCI classique et une holding SCI

Autrefois, il y avait aussi une croissance des prix immobiliers à Lille, Nantes, Bordeaux et Toulouse. En cette année, il peut même avoir une diminution de 2 % à Lyon et de 1 % à Bordeaux et à Toulouse. Les prix au mètre carré à Paris continueront à chuter à Paris, avec un taux de 3 %. Ceci les amènerait à dépasser les 10 000 € / mètre carré en moyenne dans le mois de septembre. Cette chute se traduit par la forte situation de suroffre qui persisterait.

La croissance dans les zones rurales persistera

Dans les zones rurales, les montants de l’immobilier avaient augmenté de 5 % en 2022. En raison de l’exode des travailleurs des villes depuis la pandémie du COVID-19. Dans le même temps, il y a encore la généralisation du travail à distance qui a également influé cette augmentation de prix. Notez bien que les biens immobiliers dans ces zones sont très abordables. Par conséquent, les acheteurs potentiels ont plus de chances de contracter des prêts. Ils acquerront ces emprunts quand bien même les conditions des prêts sont assez strictes (en raison de l’inflation).

Où devez-vous faire des investissements immobiliers en France cette année ?

En 2023, le marché immobilier devrait subir une évolution identique à celle des deux dernières années. Les acquisitions résidentielles dans les villes moyennes soit idéales pour toute personne voulant investir. Parce que ces zones offrent un accroissement potentiel, plus important que celui des grandes villes.

Les placements dans la pierre dans les milieux ruraux sont aussi très judicieux. Notez bien que les prix continuent de grimper à un rythme soutenu de 5 % environ. Il y aura aussi une augmentation des prix immobiliers à cause la hausse des taux directeurs de la BCE.

L’impact de la crise sanitaire sur le marché immobilier

L’année 2023 s’annonce marquée par l’influence persistante de la crise sanitaire sur le marché immobilier. Effectivement, depuis l’apparition du COVID-19, de nombreux changements ont bouleversé ce secteur autrefois florissant.

On observe une modification des critères de recherche des futurs acquéreurs. Les attentes ont évolué et les logements avec un espace extérieur sont désormais privilégiés. Les jardins, balcons ou terrasses sont donc devenus des arguments de vente essentiels pour les propriétaires souhaitant céder leur bien.

La demande pour les résidences secondaires a connu une augmentation significative en raison des confinements successifs et du développement du télétravail. Les personnes cherchent désormais à investir dans des lieux propices à la détente et à l’évasion tout en restant connectées professionnellement.

Les consommateurs se montrent aussi plus attentifs aux performances énergétiques des biens immobiliers. La prise de conscience environnementale grandissante pousse les acheteurs à rechercher des logements écologiques dotés d’une bonne isolation thermique et équipés d’énergies renouvelables.

En termes d’emplacement géographique, certaines régions connaissent une forte demande, notamment les zones côtières et les montagnes, où les résidences secondaires sont particulièrement prisées.

Les nouvelles attentes des acheteurs et des locataires en matière d’immobilier

Dans cette nouvelle ère post-pandémie, les attentes des acheteurs et des locataires en matière d’immobilier ont connu une évolution significative. Les consommateurs sont désormais plus exigeants et sélectifs dans leurs choix.

La priorité est accordée à un environnement sain et sécurisé. Après avoir passé de longues périodes confinés chez eux, les individus recherchent des logements qui offrent un cadre de vie agréable avec une qualité de l’air optimale. La présence de parcs, d’espaces verts ou la proximité avec des zones naturelles constitue ainsi un critère primordial.

Le concept du ‘chez-soi’ a été redéfini pendant la pandémie. Les personnes aspirent aujourd’hui à davantage d’espace pour créer leur cocon familial ou aménager leur espace de travail à domicile. Les appartements spacieux avec plusieurs pièces polyvalentes pourraient donc être privilégiés par ces nouveaux acquéreurs.

La connectivité est aussi un enjeu majeur pour les acheteurs et les locataires actuels. Avec le développement du télétravail et l’utilisation croissante des nouvelles technologies, disposer d’une bonne connexion internet devient essentiel dans le choix d’un bien immobilier.

La durabilité est au cœur des préoccupations environnementales contemporaines. De ce fait, les constructions respectueuses de l’environnement sont plébiscitées par ceux qui souhaitent minimiser leur empreinte carbone tout en réalisant un investissement immobilier sûr et durable sur le long terme.

Nous observons une demande croissante en matière de services et de commodités au sein des résidences. Les acheteurs et les locataires optent désormais pour des complexes immobiliers qui offrent une gamme complète d’équipements tels que des espaces communs, des salles de sport, des piscines ou encore des conciergeries.

Dans cette période empreinte d’incertitudes économiques et sanitaires, pensez à bénéficier des avantages actuels.