Quels sont les débats autour de la réforme des retraites ?

58
Quels sont les débats autour de la réforme des retraites ?

Cela fait plusieurs années que les débats autour de la réforme du système des retraites reviennent régulièrement sur la table. Très souvent discutées, les Français ne semblent jamais d’accord avec les décisions du gouvernement. Et, il en va de même avec la dernière réforme des retraites annoncée par la première ministre Elisabeth Borne en ce début d’année.

L’âge du départ à la retraite

L’âge du départ à la retraite est le point de discorde central entre la population et le gouvernement. Aucun ne fait confiance à l’autre et les Français ne veulent pas travailler jusqu’à être trop vieux pour profiter de leur retraite, ce qui est normal.

A lire aussi : Qui peut être aidant familial ?

Un âge qui fait débat depuis 40 ans

En 1982, une réforme des retraites avait abaissé l’âge du départ à 60 ans à la place des 65 ans de départ. L’espérance de vie avait augmenté et le système paraissait fonctionner, mais la population ne voulait pas travailler aussi longtemps. En 1945, le système fonctionnait avec un départ à 65 ans, mais c’était une autre époque.

La France sortait d’une Seconde Guerre mondiale et la Sécurité sociale a rempli l’une de ses missions principales qu’elle oublie trop souvent : créer la cohésion sociale au sein du pays. C’est pour cela qu’en installant les systèmes de retraites par répartition après quatre ans de massacre, tout le monde se réjouissait de travailler plus pour garantir l’avenir de son prochain.

Lire également : Comment racheter des années pour la retraite dans la fonction publique ?

Question de mentalité également, puisque aujourd’hui, la relation entre le gouvernement du président Emmanuel Macron et la population se détériore de plus en plus. Une situation qui est la source de plus en plus de manifestations et émeutes sur le territoire français.

La réalité financière

Un autre problème de l’âge de départ que la France ne semble pas accepter, c’est qu’elle n’a en réalité que deux options viables aujourd’hui :

  • Travailler plus longtemps
  • Accepter d’avoir une retraite réduite

Par conséquent, vous pouvez partir à la retraite à seulement 62 ans en espérant réunir les conditions de cotisations pour avoir une retraite complète. Mais, la plupart des retraites ne le sont pas à l’âge légal de départ.

Libre à vous de partir quand même, ou vous pouvez continuer à travailler pour gagner plus. Mais même dans ce cas, la plupart des retraites sont diminuées au fil des ans. Une injustice qui gronde depuis longtemps et éclate à chaque nouveau débat.

Les jeunes ne veulent pas travailler jusqu’à 62 ans pour payer les retraites de la population vieillissante qui leur laisse, de plus, un défi écologique colossal sur les bras. Et, ceux qui sont déjà retraités protestent de voir leurs retraites diminuer chaque année, après plus de 60 ans de service.

Quels sont les débats autour de la réforme des retraites ?

Le système de financement par répartition

C’est le système des retraites actuel en France. Mais, ce système a été mis en place pour les retraites en 1945. Si au XXᵉ siècle, ce système a réussi à unir la France après quatre années d’occupation, il est aujourd’hui un point central de discorde.

Le mythe du “meilleur système de protection sociale au monde”

C’était réellement le cas en 1945 et la France y est donc très attachée. C’est pourquoi lors d’une réforme des retraites, le débat tourne en rond autour de l’âge pivot de départ à la retraite. C’est comme l’appellation “pays des droits de l’Homme” pour la France. C’était une réalité, plusieurs siècles auparavant. Aujourd’hui, on parle de violences policières, de non-respect du droit à l’expression, de terrorisme, de racisme, d’homophobie, xénophobie, etc.

Il en va de même pour ce système social des retraites. Ce financement par répartition des retraites ne fonctionne plus. Les retraites diminuent aussi vite que les offres d’emploi. Chaque nouveau gouvernement ou premier ministre sort un nouveau projet de loi pour les retraites en permettant de tout régler, mais la réalité est tout autre. Chaque nouveau projet amène plus de débats, mais pas de solution.

L’effondrement du système

Malgré le vieillissement de la population et le ralentissement des naissances, le secteur de l’emploi est toujours en crise et beaucoup peinent à trouver du travail. Ajoutez à cela qu’à partir de 50 ans, vos chances d’obtenir un travail chutent de moitié, beaucoup de retraités partent sans avoir une pension complète.

Or c’est un revenu vital pour les populations entre le prix de la vie et celui du maintien en vie. Avec l’âge arrivent toutes sortes de problèmes de santé qui peuvent être coûteux. Ainsi, vous pourriez devoir partir en retraite à cause de la pénibilité de votre travail. Par exemple, en abattoir, les problèmes de dos et épaules sont fréquents à cause des mouvements répétitifs. Vous pourriez développer un handicap. Vous êtes alors autorisé à partir en retraite avant 62 ans, mais la pension complète ne vous est pas garantie.

Enfin, comme la population n’est pas assez renouvelée et assez vite, il y a de moins en moins de cotisants. En conséquence, le montant des retraites diminue et le système de financement par répartition s’écroule. Les retraites n’occupaient que 8 % du PIB à leur mise en place, maintenant, elles occupent un quart de celui-ci : 16 % d’un PIB en faillite.