Le rôle de l’expert en conseil stratégie et finance d’entreprise

209

Le spécialiste du conseil en stratégie et finance d’entreprise (CSFE) est devenu au fil des années un acteur incontournable pour de nombreuses sociétés. Face à un environnement économique de plus en plus complexe et changeant, les dirigeants font de plus en plus appel à des experts externes pour les aider à prendre les bonnes décisions stratégiques et financières.

Les principales missions du CSFE

Le conseiller en stratégie et finance peut être sollicité par une entreprise pour l’accomplissement de diverses missions.

A voir aussi : Où placer son argent pour ne pas payer d'impôts ?

L’élaboration de la stratégie

Le CSFE aide l’entreprise à définir :

  • sa vision ;
  • sa mission ;
  • ses objectifs stratégiques à moyen/long terme.

Il l’aide également à identifier les opportunités et les menaces de son environnement concurrentiel.

A découvrir également : Découvrez les nouvelles tendances économiques qui façonnent l'avenir

Le diagnostic stratégique et financier

Le CSFE audite et analyse la situation actuelle de l’entreprise (points forts, points faibles, ressources, performances…). Cette analyse est indispensable pour définir le plan d’action adapté.

La planification stratégique et financière

Sur la base du diagnostic, le CSFE élabore avec l’entreprise son business plan stratégique et financier détaillé incluant notamment le plan marketing, le plan opérationnel et le plan financier prévisionnel.

L’évaluation et le suivi des investissements

Le CSFE accompagne et évalue l’entreprise dans ses prises de décision d’investissement, qu’il s’agisse d’investissements internes ou de fusions-acquisitions.

Le pilotage de la performance

Le CSFE conseille l’entreprise sur la mise en place d’outils de reporting et de tableaux de bord permettant le suivi de la performance stratégique, financière et opérationnelle. Plus d’informations sont disponibles sur https://www.ginini-antipode.com.

Le rôle du CSFE dans le processus de décision

Le processus de décision stratégique et financière en entreprise peut généralement se découper en 4 phases principales.

La phase d’intelligence

Le CSFE collecte et analyse les informations en interne et en externe nécessaires à la réflexion stratégique :

  • veille concurrentielle ;
  • veille technologique ;
  • analyse du marché ;
  • étude de marché.

 La phase de conception

Sur la base du diagnostic, le CSFE participe activement à l’élaboration des options stratégiques possibles en termes d’axes de développement, de cibles clients, de segments à conquérir…

La phase de sélection

Le CSFE évalue chacune des options stratégiques selon des critères quantitatifs et qualitatifs, et émet des recommandations quant au choix de la stratégie à adopter.

La phase de mise en œuvre et de suivi

Une fois la décision prise, le CSFE aide l’entreprise dans la déclinaison opérationnelle de la stratégie, et assure le reporting et le pilotage de sa mise en œuvre.

Enjeux et limites du métier

Bien que le métier de CSFE connaisse un essor important, il n’est pas sans soulever certains enjeux et limites. Pour relever ces défis, les cabinets de CSFE doivent faire preuve de pédagogie, de réactivité et rester vigilants quant au partage des rôles avec le management de l’entreprise cliente.

Risque de « boîte noire »

Le client ne comprend pas toujours la méthodologie employée, ce qui limite le transfert des compétences.

Dépendance à l’ égard du cabinet

Le client peut devenir trop dépendant vis-à-vis du CSFE sur le long terme.

Flexibilité limitée

Les préconisations du CSFE doivent rester adaptables aux aléas et évolutions de l’environnement.

Partage du pouvoir

Le CSFE ne doit pas empiéter sur le processus de décision propre à l’entreprise.