Un terminal bancaire adapté à son activité professionnelle : comment le choisir ?

712
paiement avec un TPE

Différentes solutions TPE répondent aux besoins d’encaissement par CB des professionnels. Quelles sont-elles ? Comment choisir un TPE ? Quel est le meilleur terminal quand on doit se déplacer dans le cadre de son activité professionnelle ? Tout savoir sur les offres TPE présentes sur le marché de la monétique.

Comprendre le marché de la monétique pour choisir son terminal de paiement

Le marché de la monétique a trait à la gestion des cartes bancaires, aux transactions associées et à leur traitement. Il concerne, par conséquent, les moyens d’encaissement et notamment le terminal bancaire, aussi appelé terminal de paiement électronique (TPE).

A lire également : Cabinet de gestion de patrimoine ou banque privée : comment faire le bon choix ?

Les organismes prestataires

Pour pouvoir encaisser les paiements par cartes bancaires, des organismes agréés proposent aux commerçants et artisans des terminaux. Les banques en font partie, mais elles ne sont pas les seules. Il peut s’agir aussi de sociétés spécialisées dans la technologie financière. Il appartient au professionnel de vérifier que son prestataire de TPE soit agréé et propose une solution conforme aux normes en matière de sécurisation des données.

Pour ce qui concerne la banque, en règle générale, elle collabore avec un fournisseur qui assure la maintenance des appareils. Elle établit avec le commerçant (ou tout professionnel qui a besoin d’un TPE) un contrat de services. C’est dans le cadre de ce contrat que sont choisis les fonctionnalités du TPE, le type d’abonnement et/ou le taux de commission prélevé pour chaque paiement, etc. Ce contrat de services, la maintenance et le fait d’acheter ou de louer le matériel permettent de déterminer le coût du TPE.

A lire en complément : 4 raisons pour lesquelles vous devez opter pour une banque en ligne

Différents modèles de TPE

Il existe plusieurs modèles de TPE, avec des technologies différentes. Afin de trouver le terminal qui répondra à son activité, le professionnel a tout intérêt à faire une rapide évaluation de ses besoins. Cela lui permettra de choisir plus facilement les fonctionnalités de son TPE.

Évaluer ses besoins en matière d’encaissement

Les besoins des professionnels ne seront pas les mêmes selon les activités exercées. Certains professionnels travaillent en extérieur, d’autres traitent avec une clientèle étrangère, d’autres encore peuvent avoir envie de proposer des facilités de paiement à leurs clients fidèles.

Les terminaux de paiement les plus courants sont ceux qui fonctionnent grâce à une ligne téléphonique (les TPE de comptoir), ceux qui nécessitent une connexion à Internet et ceux qui utilisent un réseau mobile.

Activités depuis un commerce fixe

Le TPE de comptoir est un appareil fixe. Il a besoin d’être branché à une prise électrique pour fonctionner. Avec ce terminal de paiement classique, plusieurs fonctionnalités peuvent être activées : le paiement sans contact, l’acceptation de différentes marques de cartes, y compris les cartes dématérialisées.

Activités en extérieur

Il existe aussi des TPE portables, qui profitent d’une grande autonomie grâce à leur batterie rechargeable. Certains modèles peuvent être emportés lors des déplacements car ils fonctionnent avec une carte SIM. Les transactions sont alors effectuées via un réseau mobile sécurisé. Ces appareils sont adaptés à l’encaissement de paiements par cartes bancaires étrangères (par exemple UnionPay ou American Express). Ils conviennent donc parfaitement à des activités telles que chauffeur de taxi ou commerçant sur les marchés.

Une autre solution d’encaissement est apparue ces dernières années sur le marché de la monétique. Elle fonctionne grâce à une application mobile et permet d’encaisser et de gérer les paiements aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Le terminal de paiement mobile avec application : une solution innovante pour les professionnels en mobilité

Avec cette solution, c’est le Smartphone qui devient un TPE. Il suffit en effet d’installer une application spécifique via une plateforme classique (Google Play ou App Store). Le professionnel doit, au préalable, se rapprocher d’un prestataire comme il le ferait pour un TPE classique. Il peut également contacter sa banque car certains établissements bancaires proposent aussi ce genre de solution.

Comment fonctionne cette solution TPE ?

Une fois l’application d’encaissement installée sur le téléphone (ou sur une tablette si le professionnel préfère ce matériel), il est nécessaire d’être connecté à Internet (en WIFI ou en 4G) pour gérer les transactions.

Le Smartphone est également connecté à un lecteur de carte bancaire via la fonction Bluetooth. Ce boîtier indépendant permet au client d’insérer sa carte ou bien de payer sans contact si l’option est activée. Cette option et celles qui permettent de gérer les modalités de paiement sont choisies au moment de l’établissement du contrat de services.

Pour ce qui concerne les tickets de paiement, le professionnel peut les éditer via une mini imprimante qui vient compléter le matériel ou bien les envoyer au client par mail ou SMS.

Combien coûte la solution d’encaissement mobile ?

Le tarif dépend de différents facteurs. Certains prestataires proposent un abonnement mensuel, qui comprend la location du lecteur de carte, à environ 15 euros. Il est possible aussi d’acheter le lecteur de carte pour une trentaine d’euros. Dans tous les cas, le professionnel peut convenir avec le prestataire d’un taux de commission. Il peut y avoir des frais supplémentaires selon les types de cartes bancaires acceptées.

Il existe donc des terminaux bancaires qui permettent d’encaisser aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Ils fonctionnent grâce à différentes technologies. Ces solutions sont notamment proposées par des banques, qui collaborent avec des fournisseurs spécialisés dans la monétique. Cet environnement financier offre plusieurs avantages aux professionnels. D’une part, il apporte de solides garanties en matière de sécurité. D’autre part, il permet de souscrire à différentes options pour adapter au mieux le terminal de paiement aux activités.