Assurance logement étudiant : comment ça marche ?

882
assurance logement étudiant

Un étudiant est un locataire comme tous les autres. À ce titre, il est soumis à tous les risques liés à cette opération. Il doit souscrire une assurance logement pour se protéger des problèmes d’habitation. Avant tout, vous devez comprendre son fonctionnement, car tout dépend du type de contrat.

L’assurance habitation étudiant en colocation

Le fonctionnement d’une assurance logement étudiant en cas de colocation est différent. En effet, plusieurs possibilités s’offrent aux assurés. L’un des étudiants doit souscrire un contrat pour les risques locatifs. Cependant, tous les résidents doivent avoir une garantie responsabilité civile personnelle. Cela permet de protéger chacun contre les sinistres dont il peut être responsable.

A lire également : Conseils pour économiser sur les courses à deux

Aussi, chaque colocataire est en mesure de prendre une assurance habitation étudiant personnelle. Le bailleur peut également s’en occuper. Par contre, il ajoutera les frais d’assurance sur les loyers. Notez que le changement dans la colocation ne conduit pas à la résiliation du contrat. La structure fera simplement des modifications. Cependant, l’assureur doit être informé au préalable pour intégrer les nouvelles données.

L’assurance habitation étudiant en cas d’absence prolongée

Normalement, l’assurance habitation étudiant n’autorise que les absences de 90 jours. Certains contrats peuvent limiter les absences à 30 jours. Cette option protège les probables périodes d’absence qui peuvent aller au-delà de la durée habituelle. Alors, votre local est toujours sous protection si vous allez en vacances scolaires.

A voir aussi : Où changer de l'argent à Paris ?

Vous pouvez aussi aller en stage à l’étranger ou dans une entreprise loin de votre maison sans inquiétude. Vous pouvez accepter un échange scolaire dans un autre pays pour une période donnée. Dans ces différentes conditions, votre assureur prend en charge votre logement quand un sinistre survient.

L’assurance habitation étudiant à l’étranger

assurance logement étudiant

Si vous étudiez à l’étranger, il est possible qu’avoir un contrat d’assurance habitation soit impératif. Pour ce faire, vous devez prendre les renseignements nécessaires sur les obligations légales du pays dans lequel vous vous trouvez. Pour ce type d’assurance, trois situations sont possibles.

Si vous êtes déjà couvert en France par une assurance multirisque habitation pour un séjour de moins de 3 mois, votre couverture à l’étranger est automatique. Cela est valable pour tous les types de logements. Si votre future maison d’étudiant est à la charge de votre université française ou du programme Erasmus, votre assurance habitation à l’étranger peut être déjà prévue.

Par contre, si vous payez vous-même votre loyer, vous devez vous occuper des démarches apparentes. Prévoyez entre 12 et 25 euros par mois si vous êtes en Europe ou au Maghreb. Dans le reste du monde, vous devez verser entre 15 et 35 euros chaque mois.

Processus de résiliation

Une assurance habitation étudiant peut être résiliée sous certaines conditions. Vous pouvez mettre fin au contrat après un an d’engagement. Vous pouvez le faire à sa date d’anniversaire et sans donner de motif. Pour cela, vous devez simplement transmettre un courrier recommandé avec accusé de réception deux mois avant la fin de l’échéance.

La résiliation est possible en cas de changement de situation. Informez votre assureur afin que ce dernier vous propose un nouveau contrat ou vous laisse partir.

En résumé, le fonctionnement de l’assurance habitation étudiant dépend du type d’assurance que vous avez choisi. Vous devez donc prendre tous les renseignements nécessaires avant de signer un contrat.

Les garanties de base incluses dans une assurance habitation étudiant

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation étudiante, certaines garanties de base sont incluses dans le contrat. Ces garanties permettent d’assurer la responsabilité civile locative et de protéger les biens que vous possédez.

La responsabilité civile locative couvre les dommages que vous pourriez causer à votre logement ou à celui des voisins. Elle intervient en cas d’incendie, d’inondation ou tout autre dégât causé par l’étudiant habitant le logement. Cette garantie est obligatoire dès lors qu’un étudiant signe un bail.

Les biens mobiliers tels que les meubles, l’électroménager ou encore les objets personnels sont aussi couverts par l’assurance habitation étudiante. En cas de vol, d’incendie ou encore de dégâts des eaux, ces biens seront indemnisés selon leur valeur réelle au moment du sinistre.

Vous devez vérifier ce qui est exactement compris dans cette couverture car elle peut varier selon chaque assureur et chaque contrat proposé aux étudiants. Il faut préciser que certaines situations ne sont pas prises en charge, telles que :
• la perte/vol non accompagné(e) des clés
• le vol sans effraction (vol commis alors qu’une porte n’a pas été fracturée)
• les actes de vandalisme effectués gratuitement sur vos biens.

Pour être mieux assuré(e) contre ces risques spécifiques, il faudra ajouter des options spécifiques à votre contrat.

Comment choisir la meilleure assurance habitation étudiant pour son budget et ses besoins

Choisir la meilleure assurance habitation étudiante pour son budget et ses besoins peut sembler difficile, mais avec quelques astuces simples, vous pouvez trouver le contrat qui convient parfaitement à votre situation.

Avant tout, pensez à bien déterminer vos besoins en matière d’assurance habitation. Vous devez évaluer les risques auxquels vous êtes exposé(e) dans votre logement : vol, incendie, dégâts des eaux… En fonction de cela, vous pouvez choisir les garanties indispensables pour être protégé(e).

Une fois que vous avez une idée claire de ce qu’il vous faut, comparez les différentes offres proposées par les assureurs. Il faut savoir qu’il existe différents types d’assurances habitation étudiant sur le marché : certaines sont plus complètes que d’autres et leur prix varie aussi considérablement.

Pour faire un choix judicieux et économiser de l’argent sur votre prime annuelle, pensez à bien comparer plusieurs devis. Vous pouvez facilement effectuer cette démarche en ligne grâce à des comparateurs d’assurance ou directement auprès des compagnies d’assurance.

Lorsque vous comparez ces devis, tenez compte des garanties incluses dans chaque contrat ainsi que du tarif global. Veillez aussi à lire attentivement toutes les clauses du contrat avant de signer quoi que ce soit. Vérifiez notamment la franchise (somme restant à votre charge après un sinistre), car elle peut fortement influencer le montant total remboursé par l’assureur.

N’hésitez pas à négocier votre contrat. Vous pouvez demander des remises ou encore bénéficier d’offres promotionnelles en fonction de votre profil (âge, situation professionnelle…).

En suivant ces conseils pratiques, vous trouverez facilement la meilleure assurance habitation étudiante pour votre budget et vos besoins.