Comment bénéficier de la hausse des taux immobilier ?

109

Obtenir un prêt immobilier est bien avantageux lorsqu’il est fait avec un taux raisonnable. Toutefois, le taux immobilier peut connaître une augmentation. Dans ce cas, il est moins facile de faire un prêt immobilier. Cependant, il est bien possible de bénéficier de cette hausse de taux immobilier. Découvrez ici comment bénéficier de la hausse des taux immobiliers.

Avoir un plan de financement immobilier

Le plan de financement immobilier est le moyen efficace qui permet d’évaluer les conditions d’emprunt. Il s’agit d’une éventuelle préparation ayant pour but d’aboutir à obtention d’un prêt immobilier. Cette étape est importante voire indispensable pour constituer un dossier de demande de crédit bancaire pour un immobilier. Elle sert en effet à déterminer votre pouvoir financier d’emprunt ; sans quoi, il est impossible d’obtenir un crédit immobilier. Cette analyse permet à la banque ainsi qu’à vous aussi de prendre en compte la hausse des taux immobiliers afin de définir quel montant vous pouvez toucher comme emprunt.

A lire en complément : Comment ouvrir un compte bancaire sans contrat de travail ?

Faire un plan financier en considérant la hausse des taux immobilier

La réalisation d’un plan de financement immobilier consiste à faire la comparaison entre vos avoirs et les dépenses liés à votre projet immobilier.

Répertorier vos ressources

Il tient lieu de tout ce que vous pouvez posséder et qui peut entrer dans la réalisation de votre projet immobilier. Vous devez commencer par répertorier les recettes disponibles dans vos comptes en banque et vos apports personnels. Il convient de faire un inventaire de :

A lire aussi : Comment creer son espace personnel retraite ?

  • votre épargne pouvant servie à acheter ou à réaliser une partie de votre projet immobilier. Cela peut prendre en compte votre héritage, vos primes personnelles ou biens d’autres livrets d’épargne disponible en votre nom ;
  • vos dons ou prêts reçus de la famille ;
  • vos aides et avantages fiscaux pouvant vous permettre de diminuer le coût de l’investissement ;
  • vos droits en termes de prêt à taux zéro et tout autre prêt de l’État dont vous bénéficiez ;
  • tous bénéfices issus d’un précèdent projet immobilier.

Ces éléments vous permettront de rassembler vos finances pour réussir votre projet malgré la hausse des taux immobiliers.

Faire une liste de dépense possible

S’il est nécessaire de faire un inventaire de vos ressources financières pour la réalisation, il en est de même pour les actions auxquelles ces fonds serviront. Vous devez alors établir une liste qui doit contenir :

  • le prix exact ou une estimation de la valeur du bien immobilier ;
  • ce qui revient au notaire ainsi que tous les autres frais divers ;
  • l’emprunt avec les taux d’intérêt en vigueur
  • les coûts des assurances et de la garantie immobilière ;
  • les frais de rénovations possibles.

Dans certains cas, les taux sont mis avec majoration afin qu’ils soient corrigés au fur et à mesure que le dossier évolue. Il est important de tenir compte du taux d’endettement dans la réalisation de votre plan de financement immobilier. Ainsi, vous pouvez vous prémunir contre la hausse des taux immobiliers.

Faire une comparaison des offres des banques

En général, de fidèles clients habitués d’une banque peuvent avoir le moyen d’obtenir une réduction des taux immobiliers pour leur projet. Si vous n’êtes pas dans cette catégorie, vous avez alors la possibilité d’évaluer les offres de plusieurs banques afin de faire un bon choix. Cette stratégie vous permet de construire votre plan de financement immobilier avec divers taux surtout pendant la hausse des taux immobilier.

Vous pouvez vous baser sur les taux annuels effectifs globaux pour comparer les propositions des banques. Ces taux prennent en compte les garanties et les divers frais (frais de dossiers et assurance). Il faut ensuite s’adresser aux banques de votre choix pour soumettre votre plan de financement.

Faire une négociation de certains frais

Afin de bénéficier de la hausse des taux immobiliers, vous avez la possibilité de faire des négociations. Cette étape consiste à vous faire obtenir des allègements sur certains frais, notamment les frais de dossiers. Ceux-ci coûtent entre 500 et 1 000 € en général. Dans certaines banques, vous pouvez négocier afin qu’elles revoient à la baisse ce montant. Cela est aussi possible lorsque vous avez eu plus de facilité à constituer le dossier de financements. Bien entendu, le taux ne sera pas trop élevé en ce qui concerne la diminution, mais une réduction allant jusqu’à 50 % peut être accordée dans certaines banques.

Jouer sur l’assurance

Vous pouvez vous baser sur la quotité en cas d’une assurance emprunteur lorsque vous êtes en couple. Cette option permet à l’assurance de couvrir les frais lorsque la quotité est de 100 % en cas de décès d’un conjoint. Pour une quotité à 70-30, l’assurance sera réduite. Cependant, elle couvrira une partie du prêt immobilier même à la hausse des taux immobilier.