Assurance habitation : les astuces pour payer moins cher

35
Happy family in front of their house

L’assurance est un contrat qui consiste à couvrir certains risques de l’assuré. Si vous obtenez une assurance pour votre voiture, vous couvrez les dommages qu’elle peut causer à autrui. Si vous faites assurer votre habitation, vous obtiendrez une aide financière en cas d’incendie. Pour toute assurance, vous devez verser des primes. Il y a quelques astuces pour ne pas payer de grandes sommes pour la prime. Lisez dans cet article les astuces pour payer moins cher une assurance habitation.

Ignorer les garanties facultatives

Pour payer moins cher à l’assurance d’habitation, vous pouvez écarter les garanties facultatives. Si les compagnies d’assurance élèvent la prime à payer, c’est à cause de ces garanties qu’elles offrent. Celui qui limite donc uniquement son budget aux risques qui le concernent paiera moins que les autres. En effet, le vol est juste un cas envisageable. Vous pouvez vous en passer, sauf si vos besoins exigent que vos biens soient aussi assurés.

A découvrir également : Comment obtenir un relevé d'information de mon assurance ?

Ce sont vos besoins qui vous permettront de savoir si vous devez vous y souscrire. Ne pas le faire est une réelle piste d’économies. Toutefois, il peut arriver qu’un sinistre abat votre maison. Dans ce cas, vous devez vous assurer en amont de pouvoir être remboursé. A côté de ces risques éventuels, il y a des garanties obligatoires. C’est le cas si vous endommagez un voisin ou une tierce personne. C’est aussi le cas s’il y a incendie ou dégât des eaux.

Considérer ses besoins

Vos besoins peuvent aussi vous aider à moins payer une prime d’assurance habitation. La question des besoins touche votre profil et les différents équipements que vous avez installés. En ce qui concerne votre profil, il s’agit de voir si vous êtes propriétaire ou locataire. En tant que locataire, vous avez la charge de réparer le sinistre intervenu à l’intérieur de l’habitation.

Lire également : Choisir son assurance emprunteur : les éléments à considérer

Ainsi, les locataires n’ont pas besoin de souscrire pour une assurance jardin ou piscine. La charge des énergies renouvelables n’est pas également la leur. De plus, si vous êtes un simple étudiant, vous n’avez pas besoin d’assurer votre habitation contre le vandalisme. On parlera de vandalisme quand des biens de grande valeur sont en cause.

Par ailleurs, selon votre profil de résidant, l’assurance relative aux canalisations ne vous concerne pas. Vos besoins peuvent donc vous épargner de certaines assurances. Plus elles sont réduites, moins vous payez.

Estimer la valeur des biens à assurer

L’autre chose que vous pouvez faire pour payer moins une prime d’assurance habitation, c’est l’estimation de biens. Vous ne devez pas surestimer votre habitation, encore moins le sous-estimer. Il est idéal de connaître la valeur approximative de l’habitation pour savoir : le tarif de l’assurance, et ce, surtout en cas de sinistre.

En effet, dans ce cadre, vous devez notifier l’âge de l’habitation à votre assureur. Vous devez également lui dire si l’habitation a, une fois été rénovée ou non. Le cas échéant, vous payerez moins de prime d’assurance. En dehors de ces éléments caractéristiques, vous devez évaluer vos biens, les biens mobiliers qui composent votre habitation.

Si vous avez des objets d’art, prenez le soin de partager leur valeur avec la compagnie d’assurance. À cet effet, il est : recommandé de choisir l’indemnisation à la valeur d’usage. Ce choix vous fait réduire le montant à verser à titre de prime d’assurance.

Opter pour un prélèvement annuel

Vous pouvez aussi payer moins de prime d’assurance en optant pour un prélèvement annuel. L’assurance habitation est un peu particulière. L’une de ces particularités est qu’elle offre plusieurs modalités de paiement. En fonction de votre capacité financière, vous pouvez choisir de payer par mois ou par an.

Celui qui opte pour le deuxième choix va bénéficier d’un taux de réduction. Ce taux varie en fonction de l’étendue de l’assurance. En effet, vous pouvez bénéficier de cinq pour cent jusqu’à dix pour cent. Et ce, en comparaison avec le tarif mensuel. Si vous avez les moyens, c’est donc une bonne idée de payer par an.

Par ailleurs, vous avez besoin de savoir que la prime entraîne des frais de gestion. Ces frais sont toujours pris en compte par votre compagnie d’assurance. De plus, si vous payez par chèque, vous pouvez être victime d’un surcoût. Or, celui qui paie par carte bancaire (de préférence en ligne) ne court pas ce risque.