Cabinet de gestion de patrimoine ou banque privée : comment faire le bon choix ?

53

Pour constituer un patrimoine, pour gérer vos avoirs patrimoniaux ou pour optimiser vos investissements immobiliers, vous devez entre autres suivre des procédures, regrouper un certain nombre de dossiers et assurer la gestion de la fiscalité. Mais, l’exécution de ces différentes tâches de façon fluide nécessite des compétences pointues, une bonne stratégie et un savoir-faire avéré.

C’est ce pour quoi il est conseillé de faire appel à un cabinet spécialisé en gestion de patrimoine ou à une banque privée pour ne pas faire des gaffes. Cet article aborde la question de la gestion des patrimoines par les cabinets de gestion de patrimoine puis par les banques privées, et vous accompagne à réaliser un bon choix entre ces deux entités.

Lire également : Qui se cache derrière ING Direct ?

Pourquoi et comment choisir un cabinet de gestion de patrimoine ?

cabinet de gestion de patrimoine

En vous dirigeant vers un cabinet de gestion de patrimoine (CGP), le dirigeant, généralement un conseiller CGP indépendant, vous aidera comme un alter ego à :

A voir aussi : Comment payer avec une carte prépayée Mastercard ?

  • Mieux gérer, optimiser et valoriser votre patrimoine en tenant compte des aspects juridiques, des enjeux financiers, de la règlementation fiscale ou de la retraite ;
  • Choisir le produit financier qui correspond au mieux à vos besoins, à vos finances et à votre situation professionnelle/familiale ;
  • Trouver une réponse fiable à votre question patrimoniale ou la bonne stratégie d’optimisation fiscale (défiscalisation) adaptée à votre projet.

En raison de son expertise et de son expérience, il accompagne ses clients dans la définition, mais également la clarification de leurs attentes. Il peut effectuer un diagnostic personnalisé de votre patrimoine, suivre votre patrimoine dans le temps et réaliser un audit fiscal, patrimonial ou comptable afin d’élaborer avec vous une démarche efficace pour l’atteinte de vos objectifs.

Tout au long de son intervention, vous bénéficierez de ses conseils en gestion de patrimoine qui peuvent vous faciliter le choix de l’investissement financier optimal qui concorde le mieux avec votre profil d’investisseur (gros, moyen ou petit patrimoine).

Pour sélectionner le meilleur CGP pour vos projets, le premier conseil est de miser sur le bouche-à-oreille. En fait, il vous serait un peu difficile de juger de la qualité d’un expert lambda sans l’avoir au préalable consulté ou sans discuter avec ses associés. Au premier rendez-vous, vérifiez s’il est sérieux, s’il est à votre écoute, s’il inspire confiance et s’il dispose des agréments propres à l’exercice de ses fonctions IAS, ORIAS, CIF ou IOBSP.

Avant la signature de la lettre de mission du projet, demandez-lui de vous fournir son DER (Document d’Entrée en Relation) et assurez-vous qu’il a le statut de conseiller en investissement financier (CIF). La présentation de ce document est devenue une exigence de l’autorité des marchés financiers (AMF). La lettre de mission doit également comporter les modalités de rémunération du CGP en question ; sinon, passez à un autre cabinet.

Pourquoi et comment choisir une banque privée ?

Les banques privées sont généralement des filiales des établissements financiers ou des banques généralistes. Elles fournissent souvent des prestations « haut de gamme », notamment des services de gestion de patrimoine et des conseils personnalisés en fiscalité à des clients qui sont pour la plupart des particuliers fortunés ou aisés.

Les conseillers en exercice au sein de ces banques s’occupent de la gestion et de l’optimisation des placements des clients qui, dans le mandat de gestion, leur concèdent un plein pouvoir sur les sommes déléguées.

Pour bien choisir votre banque privée, vous devez opérer votre choix en fonction de vos avoirs et du montant minimal qu’elle exige comme ticket d’entrée pour chaque placement. Si malgré le premier conseil, vous vous retrouvez face à un dilemme, alors pour éviter de commettre un faux pas aux conséquences lourdes, privilégiez la banque :

  • qui offre à sa clientèle une multitude de placements au choix ;
  • qui a mis en place une bonne politique de confidentialité de ses données ;
  • qui a affiché une bonne performance au niveau de ses mandats de gestion au cours des dernières années ;
  • qui est située près de votre lieu de résidence afin de ne pas trop puiser dans votre finance pour les frais de déplacement.

Faut-il choisir un cabinet de gestion de patrimoine ou une banque privée ?

Il est plus avantageux d’opter pour un CGP indépendant, donc pour un expert qui travaille dans un cabinet au lieu d’une banque privée ou d’un professionnel en exercice dans une banque privée. Étant donné que le CGP indépendant exerce en libéral, ses conseils sont plus impartiaux, et il fait preuve d’une grande objectivité.

Cela n’est pas le cas chez les CGP qui travaillent dans les banques privées, car ceux-ci ont plus tendance à vous proposer les produits des établissements bancaires dans lesquels ils exercent. Outre cet aspect, les CGP indépendants proposent à leurs clientèles une large variété de solutions abordables contrairement à ceux qui interviennent dans les banques privées et qui réclament des patrimoines ou des revenus patrimoniaux très élevés.